Chronique : The Struts transforme ton salon en dancefloor avec « Strange Days »

Habitué à faire bouger même les plus septiques en fosse, aujourd’hui The Struts s’adapte à la crise en invitant la bonne ambiance sous votre toit. Un pari difficile mais loin d’être impossible pour ces anglais ambitieux et extravagants.

The Struts sort de ses vestes à paillettes un album surprise inspiré par le confinement et pour les jours sans. Nombreux sont les artistes à s’inspirer de 2020 pour essayer de trouver tant bien que mal quelque chose à sauver cette année : la créativité. Certains vont plus loin en élaborant une œuvre complète, véritable journal de bord d’une année peu commune.

Avec Strange Days, The Struts annonce son objectif dès le premier titre : nous faire passer un bon moment en musique pour oublier l’étrangeté de ce nouveau quotidien auquel on peine à s’habituer.
Robbie Williams signe la première collaboration de cet album volontairement et délicieusement frivole. Les garçons s’offrent alors un premier VIP so british afin de partir sur des bases saines. L’opus nous fait danser tout autant qu’il nous fait rire par son humour. On esquisse un petit sourire amusé en connaissance de cause sur All Dressed Up (With Nowhere To Go).

Beth Saravo
Beth Saravo
Beth Saravo

Pour donner vie à ce melting-pot Glam Rock/ Rock’n’roll/ Pop/Jazzy, Luke passe un coup de téléphone à Phil Collen et Joe Elliott sur l’excellent I Hate How Much I Want You. Le titre lance la machine électrique en offrant un bel enchainement à Tom Morello, déchaîné sur Wild Child.

Coup de cœur pour la douce et enivrante Do You Love Me. On fond également pour la ligne de basse simple mais efficace de Cool et l’étonnant dernier titre à la fois Jazzy et Rock’n’roll old school, Am I Talking To The Champagne (Or Talking To You). Son début très suave et berçant vient ensuite s’accompagné d’un dialogue très sensuel, voire presque sexuelle, entre guitare et trompette.

Nous voilà séduit et revigoré. Et vous, choisirez-vous Strange Days comme playlist de vos prochaines soirées confinées ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s