Résultat de recherche d'images pour "Drapeau du Royaume-Uni" ENG

En 2012, les frères Kiszka, Josh (chant), Jake (guitare) et Sam (basse et clavier) décident de former Greta Van Fleet. Après le passage éclair d’un premier batteur, Danny Wagner vient consolider l’équipe dès 2013. Passionnés de musique rétro et de nature, ces jeunes aux goûts peu communs vont se construire autour d’influences diverses : Blues, Jazz, Soul, Folk, voire même Country. Ce sont ces même inspirations qui auront fait naître le son de nos groupes mythiques préférés de Classic Rock. En résultera la création d’un son Rock’nRoll semblant tout droit venir des années 70 et fait pour la scène.

Aller un peu plus loin dans l’écoute de Greta Van Fleet…

Comment ne pas relier directement Led Zeppelin à Greta Van Fleet quand on retrouve ce type de voix déchirante tant appréciée dans les années 70/80 (Led Zep, Guns’n’ Roses, AC/DC, Rush…), la guitare incendiaire qui s’offre des solos de presque 6 minutes ( découvrez également Lover, Leaver en version live de 26 min) et une rythmique dominante comme on n’en fait plus ? En fermant les yeux, on s’y croirait presque. Pourtant les réduire à cette simple référence, aussi flatteuse soit-elle, serait une erreur. On aurait presque envie de balayer bien vite ce préjugé qui commence à devenir un brin lassant.

Dès la première écoute, une oreille avertie reconnaîtra dans le son de Greta Van Fleet la puissance Rock de The Who, Cream et The Jimi Hendrix Experience.  La basse définitivement très Blues et Soul, va jusqu’à emprunter des riffs du côté de la Motown nous rappelant le jeu de Jack Bruce (Cream), voire de Randy Meisner (Eagles) à l’occasion. Tout comme Stu Cook (Creedence Clearwater Revival) et John Paul Jones (Led Zeppelin) Sam Kiszka passe aussi avec facilité derrière un clavier donnant au son de Greta Van Fleet une toute autre résonance comme avec Flower Power.

La basse vient délicieusement accompagner une batterie puissante très jazzy à l’instar du son de Mitch Mitchell (The Jimi Hendrix Experience) et de Ginger Baker (Cream). Côté guitare, les influences restent les même avec une grande présence de la black music, du Blues et de la Soul. La guitare incendiaire se paie l’audace de riffs à la Clapton, Pete Townshend et autre Hendrix. Tout comme ses acolytes, l’instrument de Jake prend réellement vie sur scène. Le son lui aussi revête son plus bel habit de lumière avec impros et autres petits embellissements sonores qui font définitivement de Greta Van Fleet un groupe à voir en live.

Au chant, si la technique vocale rejoint celle de ce cher Robert Plant, l’émotion vive et déchirante (presque brute) dans la voix nous berce d’une douce mélancolie comme le faisait si bien Janis Joplin et John Fogerty (Creedence Clearwater Revival). On le perçoit davantage sur les reprises A Change Is Gonna Come et Black Flag Expostion ou sur leurs titres Watching Over ou Lover, Leaver (Taker, Beliver)  Côté texte on recherche la poésie de la Folk et de la Country. Un véritable mix de ce que le Rock aura fait de mieux; le rock des débuts, de l’origine, celui qui se teintait de ces mouvements qui l’ont vu naître; Un son mordant plein de relief ou chaque instrument prenait sa place sous le spot pour exister en tant que tel; Où on ne misait pas tout sur le chanteur et le guitariste; Où la scène était reine et laissait place à la véritable redécouverte de titres; Où l’expérimentation donnait vie à des tubes à l’identité forte et différente, à la musique audacieuse.

Un combat comme un autre

Le Rock d’aujourd’hui, dominé par les nouveaux genres, la surexposition médiatique, entre réseaux sociaux et radio, ainsi que l’obsession du clip comme vitrine, ont redessiné le paysage du Rock. Sans pourtant vouloir généraliser, ce qui faisait la grandeur de ce genre s’efface de plus en plus. Les frontières du genre se redessinent. Les vidéos deviennent presque plus importantes que les albums, les dévoilent avant l’heure. Le jeu de scène se stérilise. On se passe du bassiste et du batteur qui font souvent plantes vertes à temps plein… Si le genre mute avec son temps vers un son qui a également d’autres choses intéressantes à proposer, un retour aux sources met véritablement du baume au cœur et aux oreilles. Le groupe nous rappelle que cette pensée d’un Rock original perdu n’est pas une réalité tant que nous resterons curieux. On pourra ainsi prendre plaisir à découvrir des artistes comme The Struts, Rival Sons ou encore Fleet Foxes. Les garçons démarrent à peine pourtant ils se donnent cette mission : faire continuer d’exister le bon vieux Rock’n’Roll, celui qui sait remuer les foules et les esprits à coup de gros riffs et de textes poétiques.

Ils n’ont qu’entre 20 et 22 ans et leur premier tube, Highway Tune, ils l’ont écrit alors qu’ils étaient peine âgés de 13 à 15 ans;  A leurs actifs, 2 EPs et un album. En à peine 2 ans le groupe a gagné très vite en notoriété : main stage de festivals en début de soirée (Lollapalooza, Rock Werchter…), invités d’honneur d’Elton John sur son Gala, tournée européenne de Zéniths et arènes sold out des mois à l’avance… Même Tom Hanks est un véritable fanboy du groupe. Maintenant que Josh, Jake, Sam et Dan sont partis sur de bonnes bases en apprenant des plus grands,  ils tracent chaque jour un peu plus leur chemin.

Un prochain album en préparation

Sam et Jake Kiszka ont déclaré travailler actuellement sur leur deuxième album. Il devrait suivre l’évolution logique de leur son, les aidant à franchir un nouveau pallier dans leur carrière.

Avant la sortie de cet album attendu au tournant (pour fin 2019? début 2020? On l’espère), vous pourrez toujours vous déhancher au rythme de vos chansons préférées lors de leur prochaine tournée européenne (déjà entièrement sold out). Celle-ci passera par le Zénith de Paris le 13 novembre prochain.


Et Greta Van Fleet sur scène, ça donne quoi concrètement ? On vous a ramené quelques photos de leur passage électrisant au Rock Werchter en juin dernier afin de vous faire une petite idée de l’ambiance.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s