Pas très motivé pour retourner en cours ou pour affronter de nouveau votre patron et vos si charmants collègues ? On vous offre un petit moment de détente supplémentaire en compagnie de Set It Off. On se remet dans le bain en douceur avant leur prochaine date à Paris le 23 octobre prochain. Quelques minutes avant de monter sur scène, on embarque dans le tour bus à la rencontre de Maxx (batteur) et Zach (guitare). Alors que la première partie chauffe déjà la salle, on se paie un petit moment à l’écart de l’agitation. Symbolisme, évolution, préférences… Parlons un peu plus en profondeur de Midnight.

Bonsoir les garçons. Votre nouvel album Midnight est sorti il y a maintenant plusieurs semaines. Pourriez-vous nous parler un peu plus de ce nouveau bébé et de ce qui se cache derrière votre nouvelle esthétique ?

Maxx : Quand on a commencé à parler d’un nouvel album, je pense que nous voulions passer un nouveau cap. J’avais toujours cette idée d’un bleu= lumineux /blanc et du losange (ancien logo). Nous voulions tout recommencé, un peu revenir à zéro. L’idée du sablier est directement apparu comme une représentation de la transition entre le jour et la nuit. Si tu bouges un peu le diamant, tu remarques que ça ressemble aussi à un sablier, ce qui est plutôt cool. Mais notre première idée, c’était surtout de rappeler que nous avons peu de temps à disposition et qu’on doit donc profiter de chaque seconde. On a beaucoup trop longtemps compté sur les autres, à juste attendre, espérant que quelque chose finira par se produire. Pour cette fois, nous voulions annoncer la couleur d’emblée « On va faire ça à notre façon ! »

Zach : Quand nous avons commencé à parler de faire un nouvel album et à voir ce que nous souhaitions faire, il n’était pas question pour nous de simplement abandonné ce que nous avions fait jusque là. Nous voulions simplement apporter d’autres éléments. On voulait regrouper tous nos sons en un seul. En tant que groupe, tu traverses différentes ères musicales et le but était de réussir à tout réunir dans Midinight. On a réussi à regrouper tous les anciens éléments que nous aimions et de nouvelles choses. Je pense que les fans vont le remarquer.

On a pu voir dans vos « Behind the scenes » que vous n’aviez pas peur de confronter vos idées, vos envies…

Maxx : Un autre aspect très très important de ce projet c’était d’être le plus honnête possible. Nous voulions célébrer les bons moments mais aussi se rappeler qu’il y a des périodes plus difficiles et que les deux font partie de la vie. Si nous sommes nerveux, perturbés ou tout simplement en colère ou effrayés, on ne le cachera plus. Nous serons la version la plus authentique de nous-même.

J’ai un peu l’impression que cette nouvelle esthétique est au centre de tout le projet. Chaque petits détails fait sens. On comprend que votre son évolue mais également votre façon de voir les choses et de travailler. Comme tu disais Maxx « vous avez trop longtemps mis votre destin dans les mains d’autres personnes… ». C’est ce qu’on doit comprendre avec le symbole du sable filant entre les mains ?

Maxx: Je pense que pas mal de choses peuvent avoir plusieurs significations. Si tu regarde l’album Upside Down, il est d’un bleu très lumineux. Il représente le jour. Il est très Pop et rayonnant, musicalement et esthétiquement. Quand on a donc avancé l’idée de revenir à nos racines, à un son plus sombre, nous devions représentés cette transition du jour vers la nuit. C’est de là que l’idée de Midnight est venue. Si tu te réveilles au milieu de la nuit, tout semble étrange, presque bizarre. Nous souhaitions aussi donner vie à cette idée. Pour nos concerts, vous avez donc un décompte et quand il se termine, il annonce « Welcome to Midnight« . Ça commence maintenant. Le monde est en train de changer et c’est notre moment ! Et puis, peu importe ce qui se passe le jour d’avant, vous aurez toujours le droit à un nouveau départ à minuit. Cet album signe un peu notre nouveau départ à nous; Ce moment où on arrive à prendre assez de recule sur ce que l’on a fait  et qu’on utilise ça pour faire le meilleur album possible.

Maxx, tu as un vrai talent de photographe. Ton Art est très personnel et différent. C’est une façon très intéressante de voir le monde et sa part de magie. J’ai lu que tu étais daltonien, est-ce que c’est de là-que t’es venu l’idée de cette nouvelle atmosphère irréelle ?

Maxx: Quand j’essayais de retoucher des photos, souvent je rendais la peau des gens verte involontairement ou le ciel devenait violet. Plutôt que d’essayer de faire exactement ce que tout le monde attendait, j’ai simplement décider : « et bien ça ressemblera à ça ! » Je transformais donc le ciel en rouge ou autre… Je pense que ça joue pas mal dans l’ère Midnight en effet. C’est comme par exemple, si tu regardes  la pochette de l’album, la main a 6 doigts au lieu de 5… On voulait quelque chose en dehors de toute réalité.

IMG_5144-2

Vous me semblez tellement obsédés par les 12 coups de minuit que je me dois de demander… Que se passe-t-il si on vous nourri cette heure ? ( ndlr référence aux Gremlins)

Zach : On se transforme en Gremlins !

Maxx : En vrai, si je mange trop avant de dormir, genre de la pizza, je fais des cauchemards…

Zach : Non, sérieux ?

Maxx : Mais je ne sais pas c’est peut-être à cause du fromage…

Zach : Moi c’est plutôt si je ne mange pas.

Maxx : Sériiiiieux ?!

Plus sérieusement, tu réalises un solo de batterie pendant cette tournée Maxx et quelle belle surprise ! C’était assez rependu pendant l’ère du Classique Rock, aujourd’hui cela devient de plus en plus rare. Comment t’es venu cette idée d’un retour au source ?

Maxx : C’est la première fois que je fais ça. Ça faisait un bon moment aussi que nous avions pas tourné en tête d’affiche. On s’est donc concerté pour savoir comment réussir à faire quelques choses de différent de nos concerts d’avant. On a donc voulu tenté le coup et je souhaitais quelque chose de différent pour ce solo. En tant que batteur, j’apprécie énormément regardé un solo de batterie pendant 5, 10 minutes… mais je sais aussi que pour les autres personnes qui elles ne jouent peut-être pas, que ça peu devenir vite très bruyant. J’ai donc voulu incorporer des artistes que j’aime beaucoup dans un grand medley. Comme ça, moi je profite de mon moment de batterie mais le public peut secouer la tête et chanter en même temps.

Maintenant que vous jouez vos nouvelles chansons, quelles sont déjà vos chouchoutes ?

Zach : Je pense que l’une de mes préférées sur cet album c’est Dancing With The Devil. Nous avons organisé un grand concours où elle était confrontée à For You Forever pour devenir notre prochain clip. Je voulais secrètement quelle le remporte. Je n’ai pas chercher à influencer les votes mais j’ai vraiment été content qu’elle gagne car c’est un peu devenu la chanson des fans. Nous la jouons pour eux. C’est donc super sympa de voir tout le monde la chanter avec nous..

Maxx : Je ne pense pas arriver à en choisir qu’une seule. Ces dernier temps, je suis plutôt For You Forever. J’aime vraiment bien celle-là mais ça change tout le temps.

Avant ces vidéos, vous nous avez livré excellente Lonely Dance. On se croirait dans les films Alien. Comment avez-vous eu cette idée ? Et surtout qui sont les geeks de la bande ? Je veux des noms !

Maxx : Le sujet principal était la solitude. On s’est demandé « Où est-ce que nous sommes le plus seul ? » « Oh l’espace ! » Donc c’était là l’idée de base. Nous aimons toute cette idée de Science-fiction, les aliens… Heureusement,  il y avait une station à Hollywood. On a donc pu s’y rendre et créer ce concept d’une personne qui souhaite tant être seul, qu’elle repousse tout le monde si loin pour enfin voir une seconde seule. C’est pas facile à réaliser, surtout quand tu es sur la route, c’est compliqué de trouver une seconde pour toi. Il y a  beaucoup de personnes avec nous. Parfois, tu veux juste t’isoler… Mais bon, ce n’est pas un gros problème.

Beaucoup de fans ont des interprétations concernant la vidéo de Dancing With The Devil. Etes-vous réellement au Purgatoire ?

Zach : Je pense que le Purgatoire est le bon choix.

Maxx : C’est à la libre interprétation de chacun…

Zach : Oui, chacun peut comprendre ce qu’il veut comprendre. Mais je pense personnellement que c’est le Purgatoire. C’est que là que nous allons après être morts dans la vidéo précédente…

Maxx : Avant qu’Upside Down ne cède ça place à Midnight, nous voulions vraiment repartir en tournée mais on était coincé chez nous, un peu comme si nous étions au Purgatoire. Je pense que la majeur partie de Dancing With The Devil a été écrite à ce moment là. Nous voulions créer et nous étions surexcités de voir à quoi cette attente aller mener. Donc, oui c’est le Purgatoire.

Quel/ qui est ce Diable dont vous parlez dans vos chansons ? Celui avec lequel vous n’avez pas de temps à perdre ? 

Maxx : Pour nous je dirais que c’était ces personnes malintentionnées qui avaient notre carrière dans leurs mains car ils nous promettaient le monde. Nous n’avions plus la main sur rien, ne restions plus concentrés sur nos projets. Je pense qu’on a vraiment perdu trop de temps à travailler et à s’entourer de personnes qui se foutaient de nous ou avaient de mauvaises intentions. Donc je dirais que c’est n’importe qui dans notre vie qui serait toxique ou du moins, qui ne serait pas bon pour nous.

Dans tous vos clips, le mal n’a jamais le même visage (un alien, le diable, un faux ami…) mais il est souvent dépersonnalisé, représenté par une créature ou une atmosphère irréelle…

Zach : C’est à vous de l’interpréter… Le mal est différent pour chacun de nous.

Maxx : Parfois, tu es toi-même ton propre ennemie.

Set It Off ne sont peut-être que de simples humains comme vous et moi avec leurs propres démons mais les fans sont nombreux à s’être déplacer dans toute l’Europe pour soutenir les garçons et leur dernier projet, Midnight. Après une tournée européenne et anglaise 100% sold out, ils reviennent dès cet automne pour un dernier round.

Ne manquer pas nos photos de Paris et d’Hambourg juste ici à travers un live report « On The Road with Set It Off ».

IMG_5142-2.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s