Résultat de recherche d'images pour "drapeau anglais" English Version

Sleeping With Sirens étaient à Lyon pour le Longlive Rockfest et nous les avons rencontrés pour parler de leur passage au Bataclan, de leur prochain album et se faire une petite Madness interview… Une rencontre complètement barrée ! Go, go, go !

nb2.jpg

Crédit photos : Chloé Bunel @ Above The Noise

Salut les garçons, bienvenue en France ! Pour commencer, pourriez-vous nous dire, pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, comment vous présenteriez votre groupe ?

 

Gabe : Nous sommes une bande de voyous ! De gros fêtards…

Jack : Nick est plutôt calme, Justin est défoncé, moi je suis bruyant, Kellin pleure et Gabe joue de la batterie…

Nick : On est un groupe très drôle donc si vous voulez simplement passer un bon moment, il faut venir à nos concerts !

 

Et pourquoi avoir choisi ce nom « Sleeping With Sirens » ?

Kellin : Sincèrement les gars, j’en sais rien du tout. Tu sais je devais avoir 20 ans quand j’ai nommé le groupe. Je devais trouver ça tout simplement cool à ce moment. Il n’y pas même pas de sens particulier.

Nick : Et tu le trouves toujours aussi sympa ?

Kellin : Si je pouvais, j’enlèverais quand même bien le « Sleeping with » pour ne garder que le « Sirens »…

Justin : Pareil ! C’est faisable ?

Votre musique a réellement évolué au fur et à mesure des années mais vous avez su garder votre propre identité sans jamais vous perdre, ce qui ne semble pas être le cas de beaucoup d’artistes de nos jours…

 

Kellin : Je pense réellement que faire évoluer ton son est important en tant qu’artiste. Tu sais, nous grandissons tous, on change, tout comme nos envies musicales. Je pense qu’il est très important pour un groupe de toujours essayer de se surpasser par rapport à ce qui a été fait avant et d’essayer de toujours mieux faire.

Gabe : Tout à fait d’accord. C’est clair que de jouer toujours la même chose pour le même public ne nous intéresse pas du tout. Nous voulions grandir comme nous l’avons fait. Changer est une très bonne chose !

Mais que pensez-vous des groupes comme Paramore ou Fall Out Boy qui eux, semblent prendre une toute nouvelle direction ?

 

Kellin : Je pense que cela ne regarde qu’eux. C’est un choix qui appartient à l’artiste seul. C’est pour cette raison même que nous sommes des artistes, pour pouvoir nous exprimer librement.

Gabe : Nous sommes ceux qui écrivons la musique  et ceux qui l’écrivent on besoin d’être également ceux qui prennent du plaisir à la jouer.

Votre prochain album s’annonce comme beaucoup plus personnel. Vous ressentiez ce besoin de vous dévoiler davantage?

 

Kellin : Je pense que c’est très important de garder les choses très personnelles. Si tu ne le fais pas, le public ne peut pas s’identifier à ce que tu chantes ou joues sur scène donc pour ça, c’est important de se dévoiler.

Et comment avaient vous travailler sur cet album ?

 

Kellin : On peut vous dire que l’on a travaillé avec un producteur qui s’appelle David Bendeth (ndlr Paramore, All Time Low, Tonight Alive…) et que c’était génial…

Kellin, tu as dévoilé au magazine Kerrang que cet album serait un mélange entre American Idiot de Green Day et The Black Parade de My Chemical Romance.  J’espère que tu as conscience que tu as annoncé là le meilleur album de tous les temps ? Pas trop de pression ?

 

(Rires)

Kellin : Bon je retire ce que j’ai dit, en fait ça sonne plus comme White Album des Beatles et Thriller de Michael Jackson… (Rire)
Gabe : Whao ?! On dirait bien qu’on va sortir le meilleur album au monde ! (Rire) En fait, je crois qu’on a dit ça mais je ne suis même plus sûre que ce soit encore le cas…
Kellin : On dit simplement ce que l’on a envie de dire. On veut que les gens continuent à se questionner sur ce qu’on a bien pu leur préparer sans trop en dévoiler.
Nick : Je ne prétends pas que notre album y ressemblera mais nous pensons vraiment qu’il nous définira autant que ces albums ont pu définir ces groupes. Je pense sincèrement que c’est l’oeuvre la plus mature que nous ayons faite jusqu’à aujourd’hui et nous sommes vraiment pressés de vous la faire découvrir.

Vous étiez au Bataclan avec Good Charlotte la semaine dernière, comment avez-vous vécu votre show et votre rencontre avec les fans français ?

 

Kellin : On s’est vraiment éclatés! C’était tellement cool ! Ça faisait vraiment trop longtemps que nous n’avions pas jouer en France et pourvoir revenir passer un aussi bon moment, c’est tout simplement génial. On aime nos fans français !

Nick : Nous avons déjà envie de revenir. On adorerait ça.

Jack : C’était intense !

Gabe : Tellement génial…

Justin : Et Gabe a même eu le droit à un french kiss…

Gabe : Oui, en effet…Ma petite-amie était là donc bon…(Rire)

nb1.jpg

Ce n’était pas trop difficile pour vous de jouer dans une salle avec un aussi lourd passé ?

 

Kellin : Au début ça m’a un peu effrayé, c’était bizarre…Mais j’aime savoir que les gens continuent à y aller pour écouter de la musique et pour partager un moment de musique ensemble. Je pense que cela montre tout simplement la force de Paris et de ses fans.

Gabe : Quand on est arrivé le matin et qu’on s’est promené la journée, c’est vrai c’était assez flippant. Je ne pouvais pas m’enlever ça de la tête mais tu sais, une fois sur scène à jouer, c’était vraiment la dernière chose à laquelle je pensais. Je m’éclatais simplement. Le public était superbe donc la crainte s’est envolée. Le fait que tout ait été génial, une nuit en toute sécurité…Nous avons vraiment passez un bon moment. C’était très excitant et nous n’avons qu’une hâte, revenir !

Vous attendiez-vous à un tel succès ? Vous n’étiez qu’en première partie mais tout le monde semblait pourtant connaître et crier vos moindres paroles…

 

Kellin : Oh je pense que cela risque d’être encore plus fort ce soir ! Les groupes avec lesquels nous jouons ici nous ressemblent beaucoup donc je suppose que les gens chanteront autant…Après ils ne le feront plus du tout. (Rire)

 

On peut s’attendre à vous voir revenir prochainement pour votre propre concert ?

Kelin : Oui !

Jack : Carrément !

Nick : Nous allons annoncer quelque chose déjà dans très peu de temps…La semaine prochaine ?

Justin : Dans deux jours !

Nick : Dans deux jours ! (ndrl : Le groupe sera en première partie de Rise Against au Bataclan le 11 novembre. Places déjà dispos). On va bientôt faire des annonces assez sympas. J’étais supposé ne rien dire et voilà que je suis en train de le faire.On dirait bien que tu as un scoop ! (Rire)

 

mad.jpg

Dans un monde surnaturel vous seriez…

 

Justin : Je serais un alien sans aucun doute…Je planerais haut dans le ciel…
Jack : Je serais un vampire…
Kellin : Mec, tu serais Frankenstein ! (en parlant de Jack)
Jack : Ok…Je prends Frank.
Gabe : Je serais Capitaine caleçon, juste à courir en slip pour sauver le monde.
Kellin : Je serais probablement un zombie.
Nick : Et moi Nacho Libre parce que je suis mexicain.
(Rires)

C’est votre premier jours à Poudlard, votre maison est…

Kellin : Serpentard !
Gabe : Je ne connais pas les maisons…
Kellin : Poufsouffle ! (Rire)
Nick : Gryffondor !
Justin : Pufflesouffle !
Jack : Trufflesouffle !
(Rire)
Kellin : Gryffondooooooor ! (Rire)
Justin : Je n’ai jamais vu Harry Potter…
Nick : Je suis un vrai gosse, je regardais encore un épisode hier sur ma banquette…

Les Avengers existent. Team Iron Man ou Captain America ?

 

Jack : Captain America ! A 100% !
Justin : Craptain ?
Kellin : Iron Man car c’est gadgets sont trop cools.
Gabe & Jack : Iron Man !
Justin : J’en sais rien..Superman !
(Rire)
Jack : Captain American sans aucun doute.
Justin : Ou Iron Man peut-être…Ou Spiderman…

Vous êtes dans un film d’horreur…Qui meurt en premier, survit, est le psychopathe?

 

Kellin : Gabe meurt en premier !
Gabe : Bien sûr que non !
Kellin : Oh que si Gabe !
Gabe : Tu dis ça a chaque fois !
Kellin : C’EST PARCE QUE TU SERAIS ENCORE SUR TON TELEPHONE…Ou un truc du genre…
Jack : Tu serais sur ton téléphone…
Justin : Jack perdrait la boule en premier. C’est clairement le psycopathe !
Kellin : Jack et moi nous serions les premiers à partir en courant et puis Gabe meurt…(Rire).
*Nick se fait attaquer par une araignée et commence à prendre peur*
Gabe : Tiens ! Nick mourrait clairement en premier ! terrifiée par une petite araignée…
Kellin : Justin construirait certainement un truc pour nous sauver avec Nick.
Jack : Je serai le premier à vous dire clairement d’aller vous faire foutre. C’est sûr !
(Rire)
Kellin : « Je me casse seule », c’est sûr que tu feras ça.

Vous êtes bloqués dans le monde de la télé, vous restez dans quelle série ?

 

Justin : Weed !
Gabe : Je serais dans Games of Thrones.
Kellin : Et tu mourrais dès la première saison…
Gabe : Non je ne mourrais pas !
Kellin : Je prendrais Friends. Boire du café, tout ces trucs locaux, je me moquerais de Ross…
Nick : Moi, Cheers…
Kellin : Oh oui, c’est toujours ensoleillé à Philadelphie. Je serais aussi dans cette série. (Rire).
Gabe : Non mais vraiment, j’insiste, Games Of Thrones. Faire l’amour, boire du vin…
Justin : Mais avec qui ?!
Gabe : Mec sérieux…
(Rire)

C’est la fin du monde. Vous ne pouvez sauver qu’une seule et unique chose : la pizza ou le whiskey ?

 

Tous : Whiskey !
(Rires)
Kellin : Et j’avoue que c’est pas facile pour moi car j’ai un tatouage de pizza sur le pouce…
Gabe : Tu devrais te faire une bouteille de Whikey aussi.
Kellin : Ouai, je devrais.
Justin : Les deux vont tellement bien ensemble.

Si vous étiez un film, votre bande son serait…

 

Kellin : Très bon album que nous avons sorti ! Si j’étais un film, ma bande son serait…Purple Rain !
Gabe : Dis Jack, la mienne ça serait quoi ?
Jack : Monsieur Ed !
Gabe : Monsieur Ed ? (Rire)
Jack : Un film sur un cheval.
Kellin : C’est une série mec !
Nick : Moi se serait les Gardiens de la Galaxie…
Kellin : Très bonne bande son !
Jack : Titanic !

 

Et tu serais Kate…

 

Justin : (Rire) Il était Kate dans son rêve la nuit dernière…
Jack : Ouai, j’ai fais un rêve la nuit dernière. J’étais un canon !

Et pour finir, quelque chose de fou que vous souhaitez apprendre en français ?

 

Kellin : « Go, go, go ! »

Allez, allez, allez !

Kellin : Allez, allez, allez ! (Rire)

 

nb3

 

 

 

 

2 commentaires sur « Sleeping With Sirens : The « Madness » Interview. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s