Du post-hardcore à Gossip du chemin a été parcouru et l’image du groupe complètement repensée. Sleeping with Sirens ose et se révèle enfin. A la rencontre d’un nouveau Sleeping.

L’année 2017 semble continuée à révéler la véritable nature de bien des groupes.
Après Fall Out Boy, Paramore ou All Time Low, la révolution débarque chez Sleeping With Sirens.

Le temps a passé depuis If You Can’t Hang et alors que Kellin Quinn (ndrl le chanteur) a aujourd’hui 31 ans, l’univers du groupe se doit d’évoluer en conséquence.

Les premiers extraits de ce nouvel album, Legends ou encore Cheers, transmettent une belle énergie et un positivisme impressionnant qui changent radicalement de la vision dark des Better Of Dead et autres titres comme Alone.
Les garçons ont pris de l’âge et comptent bien se servir de cette maturité pour apporter un regard neuf sur la musique et notre monde actuel.

La première phrase que l’on entend est très claire : « I’ve got this new thing, I’ve got a new swing » (« J’ai ce nouveau truc, j’ai ce nouveau rythme ». Ici « swing » peut aussi se traduire par « changement »).
Vous vous surprendrez à découvrir dans cet album des nuances de jazz, de pop et de bien d’autres styles.

Si la première écoute nous laisse un peu dubitatif sur l’évolution positive du groupe avec un son plus mainstream, on découvre au fur et à mesure de nombreux détails subtils qui en font sa richesse.

Comment grandir en faisant de la musique populaire ?
Attention, qui dit musique populaire ne dit pas forcément titres bas de gamme ou soupes commerciales pour ados.
Si les nouveaux titres de Sleeping With Sirens ont une identité plus passe partout à la radio et que le hardcore laisse la place à la pop, ne vous laissez pas induire en erreur, l’oeuvre est très bien travaillée.

La naissance difficile d’un nouveau groupe
Avec leur premier titre, Gossip, le groupe affirme son arrivée dans un nouveau style.
Il ne faut pas croire les rumeurs car Sleeping With Sirens va « vous faire tomber à genoux et fera chanter votre cœur« , voilà ce que promet la première chanson.
En poussant la compréhension des textes, on découvre une nouvelle belle philosophie de vie chez Sleeping with Sirens à l’image du comportement actuel du groupe sur les réseaux sociaux.
A l’écoute de leurs fans et de leurs propres envies, le groupe se dit porteur d’un nouveau message de tolérance et d’espoirs.
Les garçons de Fall Out Boy revenaient métamorphosés en champions, Sleeping with Sirens reviennent en légendes.
Ils trinquent à leur victoire avec Cheers. Après toutes ces années Sleeping With Sirens s’autorise enfin à être eux-mêmes.

Retour aux premiers amours
Kellin retourne vers la douceur et l’authenticité de l’acoustique avec des titres comme One Man Army et War alors que Jack apporte, ici et là, quelques notes jazzy, un genre qu’il affectionne tout particulièrement.
The Chase garde une certaine identité post-hardcore. Il livre par ailleurs un très beau moment de guitare, tout comme  Hole In My Heart.

Une deuxième partie d’album plus touchante
Vous connaissiez déjà les nouveaux titres encourageants de la première partie d’album, découvrez une deuxième partie plus attendrissante.
Closer, Hole In My Heart et I Need To Know s’enchaînent parfaitement en se complétant. Même si est remis sur la table l’éternel mal-être du rockeur incompris, le sujet est traité de façon telle à toujours laisser passer une lueur d’espoir.

 

Un opus symbolique
Gossip mène le groupe des ténèbres à la lumière, de la souffrance à la libération.
Un renouveau surprenant qui s’inscrit comme une étape nécessaire dans la vie de Sleeping With Sirens, celle de la renaissance et de l’affirmation de soi.
Une véritable ode au courage et à l’amour.

Quand nous abordions le sujet du changement de style pour un artiste lors de notre interview du groupe en juin dernier, Kellin Quinn nous dévoilait avec lucidité et conviction : « C’est un choix qui appartient à l’artiste seul. C’est pour cette raison même que nous sommes des artistes, pour pouvoir nous exprimer. » Il semblerait que cette objectif soit aujourd’hui atteint alors levons nos verres au nouveau Sleeping with Sirens!

Le groupe partira bientôt en tournée européenne avec Rise Against signant un retour au Bataclan le 11 novembre. Il réalisera également 5 concerts exceptionnels en Up Close & Personal à travers l’Europe.
Le plus près de nos frontières se déroulera en Belgique le 31 octobre prochain à Anvers et Above The Noise sera là pour les soutenir. Comptez sur nous pour tout vous raconter!

Gossip Tracklisting :

  1. Gossip
  2. Empire To Ashes
  3. Legends ❤
  4. Trouble
  5. One Man Army ❤
  6. Cheers
  7. Closer
  8. Hole In My Heart ❤
  9. I Need To Know ❤
  10. The Chase
  11. War ❤

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s