Alternative Live nous a gâté cette semaine avec un festival qui réunissait Pierce The Veil, Sleeping With Sirens, As It Is, States Champs, Issues, Roam ou encore Crown The Empire. Entendez-vous notre cœur d’émo fondre ?

Et encore cela n’est que la programmation du premier jour ! Ce lundi avez lieu à Lyon (plus précisément au Transbordeur de Villeurbanne) un festival bien différent et tout à fait surprenant. Depuis combien de temps attendions nous un rassemblement Sleeping With Sirens / Pierce The Veil ? A peu près toujours !
Et quel plaisir de retrouver State Champs et As It Is qui se partageaient déjà la scène de la Boule Noire en février dernier, concert à l’occasion duquel nous avions rencontrer les garçons de SC !

A 17h, les portes s’ouvrent et les fans investissent le parking du Transbordeur. Nous attendent : stands de merch (aucun groupe n’est oublié), de nourriture, boisson et même de bijoux.  S’alignent aussi des tables prêtes à accueillir Roam, Issues et Crown The Empire pour des séances de dédicaces gratuites, le gros plus du festival !

Pas de Pierce The Veil ou de Sleeping With Sirens à ce poste. Il faudra payer une extension VIP pour avoir la chance de les rencontrer. Un dispositif mis en place dans le cadre de leur tour d’été européen. Difficile donc d’échapper à la règle le temps d’un festival.

Mais pas de panique, nous avons pu rencontrer les garçons de PTV, SWS et As It Is pour vous et nous sommes parties à la pêche aux infos !

Découvrez d’ores et déjà notre interview totalement WTF de Sleeping With Sirens juste ICI.

 

Whist donnent le feu vert sur la Clubstage suivis de Roam et As It Is. Personnellement, nous avons craqué pour le set d’As It Is et on vous en parle !

IMG_20170613_233707_907

Les jeunes anglais d’As It Is commencent doucement à se faire entendre et ce soir la foule répond présente. La belle énergie légère Pop punk du groupe menée par les voix de Patty et Ben donne un peps tout particulier à leurs chansons entraînant de bons vieux circle pits. Si on appréciait déjà beaucoup le premier album du groupe, Okay, nouvelle opus sorti en début d’année, est totalement jouissif sur scène. Plus personnel, plus profond, l’impact de ses paroles résonnent davantage au son des grosses guitares et de la batterie puissante. On retrouve ainsi la touchante mais dynamitée Hey Rachel que Patty a écrite pour sa sœur et dont il nous raconte l’histoire dans notre interview. (A venir) On retrouve également Soap ou encore la bonne vieille Dial Tones.

IMG_20170613_174753_288

Pas le temps pour nous de nous hisser à Issues et Crown The Empire mais nous sommes fin prêts à nous diriger vers la Mainstage pour voir Sleeping With Sirens (encore?!). Et oui, quand on aime autant ne pas faire les choses à moitié.

unnamed (1).jpg

Une bonne résolution qui nous a valu Better Off Dead alors passée à la trappe au Bataclan et certainement une des meilleurs du dernier album, Madness.
Sleeping nous confortent davantage ce soir dans leur fulgurante progression scénique. Le groupe envoie du lourd avec un triple jeu de guitare (soutenu pendant leur tour par l’excellent Alex Howard, un peu le sixième membre non officiel du groupe on tour). La maîtrise vocale de Kellin est tout à fait surprenante et nous scotche sur place sur des titres comme Congratulations ou encore If You Can’t Hang en opening.

unnamed (2)

Tous les titres ont des allures de véritables tubes et on comprend plus que jamais la belle carrière que Sleeping est entrain de se dessiner à l’aube d’un 6 ème album qui s’annonce encore plus révolutionnaire.
Le temps passe tellement vite en compagnie d’une setlist pareille et d’un groupe aussi investi. The Strays, véritable hymne des fans, est reprise en force par le public pour un moment émouvant, la plus forte version qu’ait entendu les garçons d’après Kellin (on ne fait que répéter). Quelques personnes arrivent à se subtiliser pour se faufiler dans les rangs de State Champs dont le set croise celui de SWS. Double dose de bonheur, pourquoi s’en privée ? Peut-être pour assurer la très belle tête d’affiche de cette soirée : Pierce The Veil. Nous on y est, on y reste.

IMG_20170613_174326_224

On ne pourrait souhaiter meilleur enchaînement avec les déjantés PTV qui débarquent ! Déjantés ? Oh que oui ! Le triple jeu de guitare encore plus lourd que celui de Sleeping vient appuyer la voix monstre de Vic dans ses plus beaux scream et on ne vous parle même pas de l’énergie ultra communicative du bassiste Jaime. Nous Jaime, on aime, mais sincèrement. Totalement pris par la musique il se laisse posséder et n’a d’yeux que pour ses fans sur lesquels il se jettera au grand final en équilibre sur la barrière, signe d’amour et d’une grande confiance envers ses aficionados (nous laissant une belle bosse à l’arcade au passage. Sans rancune Jaime).

IMG_20170613_100226_552.jpg

Le groupe reprend ses incontournables comme Caraphernelia et les récentes Texas is Forever en opening, Dive In ,véritable régal rock, et la berçante Floral and Fading. Vic nous introduit avec émotion Circles qu’il décrit comme un hymne à l’amitié.

J’avoue fondre totalement pour la douce violence de A Match Into Water et sa douce ambiguïté musicale qui en live véhicule une ambiance particulièrement chaleureuse. Ce que l’on aimera surtout au concert de PTV se sont ces solos de guitare monstres comme nous offre Bulls in the Bronx, chanson culte du groupe.
On finit de la plus belle façon possible avec un moment Kellic sur King For A Day. Kellin Quinn remonte sur scène pour rejoindre ses potes de PTV et les confettis fusent. Un moment fort tant attendus des fans !

IMG_20170613_182538_866

Vient le moment de se quitter, de laisser l’émotion retomber et de découvrir nos photos pour refaire revivre les souvenirs. On se dit à l’année prochain Longlive !

4 commentaires sur « Live Report – Une journée au Longlive Rockfest : Pop Punk is not dead, long live to Rock ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s