Avec As It Is, Halloween c’est un peu trick or treat yourself. Aujourd’hui le groupe nous gâte avec la sortie de son dernier clip en duo avec Aaron Gillespie (Underoath) dans un scénario entre Shinning et Matrix.

The Reaper est sans aucun doute une des chansons préférées des fans d’As It Is sur l’album The Great Depression.
Riff puissant, collaboration de qualité, paroles alarmantes, c’est le moment de l’album où le Poète, devenu insensible au concept de mort, reçoit la visite de la Grande Faucheuse. Celle-ci lui propose la fin de la souffrance, la clé à son problème majeur, non la solution à tous les maux.

Les garçons matérialisent les 4 étapes du deuil dans cette vidéo aux allures d’American Horror Story. Alors que Patty essaie de faire face à son chagrin et sa culpabilité par la colère, Ben dans un déni des plus totales semble découvrir son reflet, Alistair se voit entamé un marché macabre pendant que Foley accepte sa condition avec quiétude.

Ambiance très Shinning pour Patty qui enfermé dans son chagrin reçoit la visite d’un fantôme ensanglanté. Si les deux personnages se vouent une affection mutuelle, le sang sur les mains de Patty révèle une certaine culpabilité. Est-ce un clin d’œil à « The Haunting » (« Can you feel your sister staring at your grave? »/ « Peux-tu sentir le regard de ta soeur sur ta tombe ? ») et aux répercutions que pourrait avoir un acte comme le suicide ?

Alistair se voit quant à lui plongé dans un remake macabre de Matrix.
Si le concept est quelque peu « vulgarisé » par la culture populaire, il est ici plus question de retrouver la fameuse symbolique: choisir entre la brutale réalité libératrice (la pilule rouge) ou la douce illusion et fausse sécurité des faux-semblants (la pilule bleue).

Pendant ce temps, Aaron Gillespie s’amuse à se jouer de leurs âmes en peine mais en laissant toujours chacun déciser de son sort.

Alors que la mort clame « Now, face to face, my mistakes come to life » (Maintenant face à face, mes erreurs prennent vie.), chacun prend des décisions et fait face à ses erreurs.

Ben accepte de voir son reflet et la mort qui rôde à ses côtés. Son image se salit. A la fois résigné et souffrant, il tombe à genoux et trouve avec difficulté la clé de son problème.

Alistair choisit la réalité en avalant la pilule rouge. Il voit les choses sous un nouvel angle en sortant de son propre corps et devenant ainsi spectateur. Il semble alors presque endormi et réussit sans peine à s’extirper lui même sa propre clé de sortie.

Foley donne son offrande sur l’autel et se voit offrir l’objet symbolique d’une manière très douce et presque indolore.

Seul Patty réagit différemment aux charmes de la mort qui lui montre la conséquence que pourraient avoir ses actes alors qu’en écho sa voix demande de façon bien alarmante « Will I survive? » (Survivrai-je?).

Si on regarde attentivement à la fin de la vidéo, seule une des manettes ne semble pas enclenchée. Patty aurait-il changé d’avis ?
« Now I’m begging him let me keep my wasted life. Please, it’s not my time. » (« Maintenant je la supplie de me laisser conserver ma vie gâchée. S’il te plait, ce n’est pas encore mon heure. »)

Vous pouvez toujours tenter de gagner votre place pour le show parisien juste ICI.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s