Le nouveau phénomène rock tout droit venu d’Australie The Faim était de passage dans la capitale début Octobre pour son tout premier concert français en support d’Against the Current. Les garçons viennent nous présenter leur tout nouvel EP en prévision d’une belle annonce : une tournée mondiale en headline pour 2019.

Le Yoyo aime l’Australie, cela va s’en dire. Alors que la salle recevait les 5 Seconds of Summer plus tôt cette année (ndlr en avril), c’est au tour de The Faim de fouler la scène du Palais de Tokyo. Si Ashton Irwin a participé à écriture du titre phare du groupe, Summer Is a Curse, le groupe possède bel et bien ses propres atouts.

On vous présentait The Faim dans notre rubrique découverte (visant à vous faire connaître et suivre les talents de demain). Il est aujourd’hui temps de se pencher sur le verdict du live. Alors, épreuve validée ?

A SUIVRE : le live report d’Against The Current

THE FAIM

img_3992-11.jpg

Leur premier EP vient tout juste de sortir mais cela n’arrête pas les fans qui étaient assez nombreux à avoir fait le déplacement pour la première partie. Au programme, 7 chansons déjà bien maîtrisées de tous. Le groupe semble surpris de toute cette effervescence autour d’eux . On comprend mieux leur joie non dissimulée quand les garçons annoncent leur retour en headline pour 2019 en tête d’affiche.  Il faudra cette fois-ci prendre rendez-vous Aux Etoiles qui n’auront pas fini de briller. La programmation actuelle bien alléchante comprend de nombreux artistes émergents auxquels on vous suggère de prêter une oreille attentive, tels que The Lafontaines, MAX, The Hunna ou encore Chase Atlantic.

img_3993-11.jpg

Pour l’instant, le stop s’effectue donc au Yoyo. Alors que les lumières s’éteignent sur les coups de 20H, la douce berceuse introduisant My Heart Needs to Breathe résonne.
Josh, Stevie, Sean et Sam (remplaçant Michael sur cette tournée pour le moins) prennent place et frappent fort avec ce premier titre communicatif. La foule reprend en coeur « My heart needs to breathe, need to breathe, need to breathe… » alors que Josh Raven navigue avec une facilité déconcertante des notes les plus basses aux plus hautes.

img_40141.jpg
La rythmique est un vrai régal. Sean s’est blessé un poignet mais assure admirablement le set à une main. Ils sont forts ces australiens… Quant à Stevie, son jeu de basse légèrement jazzy confère aux titres Rocks une sorte de non-nonchalance envoûtante tout et percutante. Ce dernier va même jusqu’à jongler entre le clavier et son instrument de prédilection.

img_39881.jpg

Midland Line et Saints of the Sinners, premiers titres du groupe et grands absents de l’EP sont  bien présents sur la setlist du tour. Saints est sans doute la prestation qui rend le plus honneur à la voix de Josh et le beat mordant et terriblement dansant nous ramène à des ères plus anciennes de Fall Out Boys et Panic! At The Disco.

img_3946-11.jpg

Étonnement, I Can Feel You se faufile hors de la setlist de ce soir mais c’est pour mieux pouvoir accueillir la douce mélancolie de When It Comes.
A l’écoute des premières paroles « Here we lie in paradise. Your beauty holds all the dark away. Our phones have died just like the light but we’re alive as long as we can stay. » on se replonge directement dans la douceur de l’été et on s’imagine parfaitement au volant d’une voiture aux vitres baissées, cheveux au vent. Ça tombe bien car c’est exactement l’ambiance de The Summe Is A Curse, clip le plus visionné sur Youtube avoisinant le million de vues. La fameuse voiture de la vidéo joue par ailleurs les vedettes sur l’affiche de la tournée mondiale de 2019.

img_40641.jpg

Moment fort émouvant sur Make Believe, slow Rock sonnant comme un véritable appel à l’aide : « I want to feel something. I want to feel air that I can breathe. I’m tired of being nothing. » ( Je veux ressentir quelque chose. Je veux ressentir l’air que je peux respirer. Je suis fatigué de n’être rien.) Ce soir, The Faim nous prouve pourtant que la musique peut faire vivre bien des émotions et qu’ils sont bien loin de n’être rien.

img_41201.jpg

Million Stars, dont le clip est sorti il y a quelques jours, souligne clairement la proximité du groupe avec ses fans. Le chanteur descend de scène pour se mêler à la foule alors que la lumière des téléphones remplacent la flamme des briquets. C’est dans une nuit étoilée que la salle se trouve plongée.

img_4151-2.jpg

Revient le moment de remonter sur scène pour se retirer sur une dernière chanson.  Josh a cependant du mal à tenir en place et se retrouve assez vite à escalader le muret du côté de la salle au son de Summer Is A Curse.  Cette conclusion dépeint assez justement The Faim : un groupe qui a de l’énergie à revendre et fort proche de son public.

Mise en vente des places de la tournée mondiale ce vendredi 19 octobre.

Setlist:

My Heart Need to Breathe
Midland Lines
When It Comes
Make Believe
Saints of the Sinners
Million Stars
Summer is a Curse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s