ENG version

Mais qui est donc Twin Wild ? Les rockeurs britanniques étaient à Paris ce mois-ci pour leur tout premier concert français. Partez à la rencontre du groupe et découvrez leurs projets pour 2018.

 

Est-ce correct de dire que « Twin Wild est l’enfant de Bastille et de Biffy Clyro. », comme on peut le lire sur Internet ?

 

C’est une comparaison très flatteuse ; nous aimons les deux groupes, peut-être parce que nous combinons musique rock et pop. On aime la pop et nous n’avons aucune honte à le dire mais nous aimons aussi énormément l’énergie live du rock. C’est un équilibre assez étrange à trouver. En bref, nous sommes un groupe de rock sans aucune haine envers la pop mais nous ne sommes pas pour autant un groupe de pop…Nous ne sommes pas pop-rock ! (rires)

 

Pensez-vous que le rock anglais soit bien différent du rock américain ?

 

Oh oui ! On dirait que les groupes britanniques mettent plus d’âme dans leur musique.
Si on lançait un blind test, je serais en mesure de reconnaître immédiatement ce qui est anglais ou américain, même sans entendre les paroles. Cette différence s’entend surtout avec les groupes qui ont bien monté… C’est assez drôle car il y a beaucoup de groupes britanniques qui chantent avec un accent américain mais bizarrement aucun groupe américain ne chante avec l’accent anglais. (rires)

 

Pour mieux capturer l’essence de Twin Wild : quel est selon vous votre musique qui vous représente le mieux ?

 

En fait, nous avons pas mal de nouvelles chansons que nous allons jouer ce soir et l’une d’entre elles nous représente assez bien…Sinon « My Heart » est aussi un très bon exemple. Elle montre parfaitement qui nous sommes en tant que groupe et où nous allons.

 

Vous avez sorti deux EPs pour le moment mais aucun album. Est-ce un choix stratégique ?

 

Nous allons faire une centaine EPs… (rires) Et en profiter ensemble.
C’est en partie un choix mais aussi l’industrie de la musique qui veut cela.
Nous n’avons pas vraiment de plan préconçu du style « OK, alors on va faire 3 ou 4 EPs avant de sortir un album ». Nous nous sommes simplement donner l’opportunité d’explorer un peu plus notre style. Nous aimons différents genres de musique et nous souhaitons que nos influences ainsi que toute cette énergie se retrouvent dans nos chansons. L’année dernière, grâce à notre tournée anglaise, nous avons pu voir ce que le public aimait ou non. Quand nous jouons en live, nous pouvons ressentir la connexion réelle avec la foule et voir les réactions,
Sincèrement, nous avons de quoi sortir un album en termes de démos et de chansons. Nous les aimons même plutôt bien ces chansons mais pour l’instant, nous voulons surtout nous produire sur scène, jouer ces morceaux et en faire l’expérience live. Nous sommes maintenant plus proches que jamais de faire un album…mentalement plus proches… et physiquement…et spirituellement (rires).

 

Pouvez-vous nous parler un peu plus des nouvelles chansons que vous allez jouer ce soir ?

 

Il y a quelques-unes. Nous venons d’enregistrer deux morceaux inédits. Ces chansons que nous allons jouer ce soir montrent une évolution radicale. Elles représentent parfaitement ce que nous voulions faire depuis le début et ce à quoi nous sommes tellement attachés. Nous devons nous entraîner à les jouer en live, en particulier, une d’entre elles que nous ferons pour la première fois ce soir sur scène. Vous pouvez sentir immédiatement que nous essayons de faire quelque chose de nouveau avec ces morceaux. Nous n’avons jamais autant travaillé sur les paroles. C’est surtout la première fois que nous écrivons  tous ensemble. La plupart du temps, seulement deux ou trois d’entre nous se mettent à l’écriture. Cette fois-ci, c’es différent. Nous avons écrit des chansons tous ensemble sur tout ce que l’on a pu vivre récemment.

 

Dîtes-nous, où trouvez-vous votre inspiration ?

 

Nous écoutons beaucoup de choses différentes. On peut aussi bien écouter de la soul que du rap ou du rock. Nous avons tant d’influences. La plupart du temps il s’agit principalement de parler de nos sentiments…(rires). C’est ce que vous faites avec vos anciens amis : vous parlez de la vie réelle, des choses qui vous touchent. Nous avons commencé à avoir ces conversations à quelques reprises. Ensuite, nous trouvions un son et on se disait « Oh peut-être que dans cette chanson on pourrait parler de ce que l’on disait l’autre jour… ». Puis nous avons réalisé que le son capturait parfaitement l’essence des sentiments et des paroles. L’exploration est un processus vraiment très sympa.

 

Vous avez joué sur scène avec des groupes tels que PVRIS, Nothing But Thieves et You Me At Six. Ces tournées ont dû vous apprendre beaucoup…

 

Notre producteur à ce moment-là travaillait avec Nothing But Thieves et nous connaissions certains de leurs titres alors qu’ils n’avaient encore rien sorti… Enfin, juste un. La tournée a été géniale. Adam (ndlr le producteur) les a appelés : « Hey, allez écouter ce groupe ; ils adoreraient soutenir votre groupe sur la tournée », et il leur a passé quelques titres…
PVRIS ont des concerts plutôt intenses aussi. Nous aimons vraiment ce lien qu’ils entretiennent avec le public. Ils savent parfaitement comment transmettre l’énergie dans la foule. Sur scène, il y a tellement d’énergie, c’est vraiment très puissant. Après avoir vu la réaction du public, nous nous sommes dit « Whao ! C’est comme ça que l’on fait un concert ! ». Nous avons tout de suite compris que c’est cette énergie que nous voulions également transmettre et ils nous ont vraiment appris plus sur la connexion avec le public.
Pour You Me At Six, c’est assez marrant car nous étions à l’école avec certains des membres du groupe…

 

De nouveaux projets pour l’année prochaine ?

 

Oui, nous en avons quelques-uns. Il y a déjà l’EP acoustique qui sortira en début d’année… De nouvelles chansons et de nouveaux concerts à venir… Nous avons surtout hâte de voir les réactions. Je pense que c’est la première fois que nous sommes aussi fiers de nos chansons et nous voulons voir ce que vous allez en penser. C’est vraiment excitant et, on ne peut peut-être pas parler de pression, mais, nous ressentons vraiment beaucoup de choses à l’approche des révélations. Ce n’est pas toujours facile de partager quelque chose auquel vous êtes vraiment attaché, mais on espère que vous aimerez.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s