Le théâtre du Palais accueille depuis le 22 septembre un opéra rock puissant mené d’une main de maître par Côme (The Voice 4).

Depuis les adieux de Mozart, l’opéra rock notre cœur de rockeur endurci se meurt à attendre désespérément une nouvelle comédie musicale de taille. On a trouvé le remède à vos maux et il s’appelle Le Rouge et le Noir. Faites-nous confiance. Vos oreilles nous diront merci.

De quoi ça parle ?

 

Il s’agit de l’adaptation de l’oeuvre cultissime de Stendhal. Entre nous, beaucoup mémorisent principalement de cette oeuvre son nombre impressionnant de pages au mépris de l’histoire. Et bien, pour citer Saez, cet opéra rock va vous montrer que nous étions « jeunes et cons » car ici resplendit toute la splendeur de cette histoire d’amour tragique. C’est l’histoire d’un être complexe et torturé en la personne de Julien Sorel, fils de charpentier, destiné à s’élever au dessus de sa condition par sa vocation pour dieu. Son destin va basculer le jour où il rencontre Madame de Rênal, la femme du Maire. Une liaison défendue qui va bouleverser sa vie à jamais.

Une adaptation ambitieuse mais réussie ?

 

Nous accueille sur scène Geronimo, maître de cérémonie et meilleur ami de Julien Sorel, avec une introduction pleine d’humour et un titre entraînant, Ecouter Son Coeur. On apprécie immédiatement le choix du casting avec la présence de Yoann Launay, ancien candidat de The Voice saison 4, qui nous offre un Geronimo grandiose et attachant. Éliminé injustement (oui, oui injustement) avant la demi-finale, c’est avec un enthousiasme non dissimulé que nous retrouvons la puissance et la maîtrise vocale impressionnante de Yoann.

lrlnjDans la peau du héro Julien Sorel, un autre talent The Voice saison 4, Côme. Un rôle sur mesure pour un jeune homme plein de talent qui nous avez totalement séduit depuis son audition à l’aveugle sur Feeling Good de la légende Nina Simone. Il transforme notre Julien Sorel en véritable rockstar charismatique et énigmatique. Sa souffrance accompagnée sur fond de guitare électrique prend aux tripes, surtout quand il pousse la voix. Si vous aviez des doutes en regardant The Voice, il n’est désormais plus permis, Côme est la rockstar française qu’il nous manquait! Nous sommes totalement tombés sous le charme de Sans Elles, Ne Vous Fiez pas aux Apparences et La Gloire A Mes Genoux, trois gros titres rock. Véritable coup de cœur également pour l’émouvante L’Amour Nous Désarme.

 

lrlnjdTroisième talent The Voice et non des moindres, on retrouve Haylen, de la dernière saison. Le grand amour de Julien c’est elle, Madame de Rênal! Un duo poignant vous attend entre Haylen et Cynthia Tolleron (aka Elisa) sur Ding Dong. Julie Fournier interprète ici Mathilde, amante pleine de panache et concurrente de taille. Décidément elles en ont toutes après ce pauvre Julien. Son titre Quel ennuie dépeint parfaitement le personnage et offre une scène pleine d’humour et de glamour.

Et les méchants dans tout ça ? Personnellement, je fonds toujours pour les méchants, pas vous ? Patrice Maktav et Elsa Perusin font honneur au machiavélisme par leur interprétation et leur chanson méchamment jouissives. Ce sont les héros que l’on aime détester. Tout Se Perd est le morceau que vous allez adorer!

Côté mise en scène, pas de décors mais des effets 3D avec des écrans géants qui renforcent le concept innovent de cet opéra rock. L’esthétique simple et classe sert magnifiquement le show et lui confèrent une belle identité rock. Le Rouge et le Noir est même avant-gardiste puisqu’il se prête au jeu du mannequin challenge avant même que la mode soit lancée.

Véritable plus du show, un groupe joue en directe depuis la scène offrant au public une impression de rockshow entre guitare électrique et son de batterie.

lrlnn

Et derrière tout ça ?

 

Côté prod, on retrouve une valeur sûre, Albert Cohen. Grand nom dans le domaine, il avait co-produit des comédies musicales de qualité comme Mozart, l’opéra rock, Autant en Emporte le Vent ou encore 1789 : Les Amants de la Bastille.

Autre gage de valeur : la participation de Zazie pour l’écriture des textes avec à ses côtés Sorel, Vincent Baguian et William Rousseau.

Vous l’aurez compris, nous vous conseillons vivement d’aller voir, nous dirons même d’aller vivre, Le Rouge et Le Noir. Vous ne perdrez pas votre temps avec ce show de plus de 2H qui vous offre une expérience live innovante et puissante, des chansons intelligemment écrites, des voix saisissantes et un jeu d’acteur juste. Les chanteurs campent parfaitement le rôle d’acteur et Côme s’avère être une réelle révélation dans ce domaine. Les artistes donnent une profondeur nouvelle qui enrichie leur personnage et les rend très touchants. Ainsi soyez prêt à rencontrer le sombre Julien Soreil, le charismatique Geronimo, la bouleversante Madame de Rênal et tous les autres jusqu’au 31 décembre ! // Prolongations jusqu’au 29 janvier.

3 commentaires sur « Live report : Le Rouge et le Noir, l’opéra rock qui fait du bien à la musique ! (PHOTOS) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s