A la découverte d’After Ivory et de leur tout dernier clip, « For You »

Si tu aimes : Muse, Radiohead, Coldplay (des débuts) et Nothing But Thieves

Qui est After Ivory ?

Vous avez peut-être découvert Arthur récemment dans The Voice mais le chanteur est loin d’en être à ses débuts. Celui qui nous a tout de suite accroché avec ses prestations live de Sex On Fire et Under Pressure est membre d’After Ivory. Formé il y a quatre ans, ce groupe de Rock de la région parisienne est composé d’Arthur Chaminade au chant et au piano, Tony Moga à la guitare, Henri Kreizel à la batterie et d’Esteban Oñate à la basse. Initialement réunis sous le nom de Plug-in, les garçons font peau neuve en revêtant le pseudonyme d’After Ivory; référence à la Tour d’ivoire et du fait de se couper du monde extérieur. Avec cette nouvelle identité, le message est clair : il est temps de penser à l’après, d’évoluer, de grandir et ce, pour construire leur rêve. L’évolution est d’ailleurs un thème très souvent abordé dans leurs chansons.

Prenant racines dans le Rock Alternatif des années 90 tels que Muse, Radiohead et Coldplay, le son d’After Ivory nous berce d’une douce nostalgie Rock. Il nous rappelle également  un groupe plus moderne mais qui respecte les mêmes codes, Nothing But Thieves. On retrouve chez eux ce son aérien, vintage et envoûtant ainsi que des paroles simples mais poétiques qui parlent à tous. Pour rester fidèle à leurs racines musicales et embrasser leur créativité, le groupe compose en anglais. Le résultat est si propre et naturel qu’on pourrait facilement penser être face à des artistes anglophones. Que ce soit par le son de guitare ou la construction rythmique, After Ivory nous renvoie à ces belles années musicales post-grunge qui ont fait naître de l’appréhension, de belles surprises musicales. C’est en partie grâce aux capacités vocales d’Arthur que les garçons peuvent explorer ce genre et s’y épanouir. On perçoit dans sa voix ce grain si particulier des chanteurs de Grunge alliée à une maîtrise impressionnante des graves et aigus à l’image d’un Matthew Bellamy; tantôt déchirante et éraillée, tantôt aérienne et inébranlable.Vous pouvez par ailleurs retrouver des covers de ces artistes sur leur chaîne Youtube. 

Le Rock, c’est une histoire d’amour de longue date et Tony (guitariste du groupe) nous explique comment il est tombé sous le charme de la guitare électrique :

« J’avais des préjugés sur la guitare électrique. Pour moi ça me paraissait inhumain de savoir en jouer. J’avais surtout deux modèles : Matthew Bellamy et Tom Morello. A chaque fois que je les entendais, je fermais les yeux et je m’imaginais à leur place. C’est vraiment grâce à eux que j’ai commencé à me projeter sur scène. Au niveau de mon son de guitare, je pense que ça s’entend d’ailleurs. Après bien sûr il y en a plein d’autres que j’adore comme David Gilmour des Pink Floyd par exemple. »

Nos covers coups de cœur : Impossible de Nothing But Thieves, The Dark Side de Muse & Steel Rain de Chris Cornell.

Quelques titres pour démarrer…

« On a fait un premier EP, Influences. On se cherchait encore un peu à cette époque, d’où le titre. Il est composé de 5 chansons que vous pouvez retrouver sur Spotify. Ça a plutôt bien marché à notre niveau. Chaque titre a son propre clip car on a la chance de plutôt bien être entourés de ce côté là. Notre ami Sélim Mahieu a réalisé la plupart de nos vidéos. On a ensuite sorti quelques singles comme Wide Awake, Anymore, Smoke Upon The Mountain et aujourd’hui, For You. »

Des morceaux très Rock, des ballades au piano ou même du rap, le groupe touche un peu à tout en conservant toujours son identité musicale. Les clips de plus en plus élaborés et beaux visuellement deviennent de véritables petits films à l’instar d’Anymore.

Nos titres coups de coeur d’After IvoryAnymore, Somehow & Smoke Upon The Mountain (dont le clip a été tourné en collaboration avec leurs fans)

« For You », leur tout nouveau clip

Tony Moga (guitariste) en studio avec Fred Duquesne (Mass Hysteria) pour le mixage de « For You »

C’est vrai qu’au niveau des fans, le groupe est plutôt bien servi. Avec les nouveaux arrivants via le petit écran et les fidèles qui répondent toujours à l’appel, After Ivory se construit tranquillement une petite fanbase bien solide. Ils ont ainsi pu compter sur eux pour les aider à réaliser leur nouveau clip :

« On est un groupe indépendant. On vit principalement des tournées et c’était assez compliqué en ce moment avec les annulations dues au COVID. Pour financer le nouveau projet, on a eu la chance d’avoir l’appui des fans. On a ouvert une cagnotte et ils ont tout de suite répondu présent. En deux jours ont avait déjà atteint le budget dont on avait besoin pour réaliser le clip. On est content, on n’a pas vraiment eu de concession à faire de ce côté-là. On a pu réaliser le clip que l’on voulait. Il faut remercier nos fans non seulement pour leur soutien mais aussi car d’une certaine manière ce sont aussi un peu nos producteurs sur ce coup là. On est très reconnaissant. »

Cette fois les garçons ont misé sur une ballade rock au piano et un clip aux allures plus simples et intimistes mais qui ne laisse en rien l’esthétique de côté :

« Ça fait un moment qu’on travaille sur For You. Le morceau a pas mal évolué depuis le début car à la base il ne ressemblait pas du tout à ça. C’est Arthur qui a commencé à faire les paroles. Le sujet est assez banal, ça parle d’une rupture mal vécue et de la difficulté à tourner la page. C’est la première fois qu’on incorpore vraiment du piano dans une de nos compos. On a essayé de s’ouvrir à d’autres choses pour être plus créatifs. On a aussi voulu se moderniser au niveau du son. The Voice offre une certaine visibilité à Arthur et on a vu là l’opportunité de montrer ce dont on était capable avec un nouveau clip.  » Tony continue en nous expliquant le concept du clip : « Comme Arthur est au piano on a voulu faire un truc assez beau visuellement et faire ça dans un théâtre, c’était l’idéal. On a eu la chance que le théâtre de ma ville (ndlr Longjumeau) nous ait donné l’accès. C’est là-bas d’ailleurs qu’on a fait notre dernier concert avant la crise sanitaire. On a un peu fait ça au feeling. Ça nous avait vraiment manqué de ne plus monter sur scène, même s’il n’y avait pas de public ça. »

Mieux que de parler d’un clip, c’est de le regarder. Découvrez sans plus attendre, For You :

_________________________

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s