Chronique : Slowly Slowly – Race Car Blues (Extended Edition)

Race Car Blues - Extended Edition 12" Vinyl (Opaque Blue) // PREORDER –  24Hundred

En 2018 avec St. Leonards, les australiens de Slowly Slowly se remémorent les moments difficiles de leur vie. C’est alors le moment des remises en question et des accusations, de la recherche de solutions pour réparer leurs erreurs, d’une lutte pour se réapproprier leur passé. Aujourd’hui, Race Car Blues se tourne davantage vers le futur. Durant ces derniers mois les garçons en profitent pour réaliser une rétrospective d’un genre nouveau : il n’y a plus de remise en cause. Il faut désormais avancer.

« Vous vous rendez compte à la fin de la vingtaine que personne ne va vous réparer, personne n’en a rien à foutre, le monde continue de tourner et chacun suit sa propre trajectoire » explique le chanteur et compositeur Ben Stewart. « Si vous ne vous souciez pas de vous-même, vous serez simplement laissé pour compte, vous vous réveillerez et tous ces rêves que vous aviez ne se réaliseront pas. »

Tel Michel-Ange qui avec sa peinture a connu la solitude et la critique de son vivant mais n’a jamais abandonné, Ben Stewart décide de poursuivre son art et de développer sa créativité, peut-importe les épreuves. Cette petite anecdote donne naissance au titre Michael Angelo sur la première partie de l’œuvre. Le groupe en accord avec son talent lui accorde une totale confiance. Après sa sortie, le désir de créer est toujours bien présent. Alors que Ben prévoit d’écrire quelques chansons supplémentaires, douze nouveaux titres voient le jour.

La philosophie du groupe transperce à travers le titre Race Car Blues qui son nom à l’œuvre éponyme. L’artiste se parle et fait le point : où en est-il et où désire-t-il aller ? Sortie aujourd’hui, la seconde partie nous prouve que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Si l’album peut sembler très dur dans certains propos : « J’espère mourir dans mon sommeil. » Learning Curve, le résultat reste positif. Race Car Blues donne à sa douleur l’espace et la reconnaissance dont elle a besoin. Point levé, un cri de libération : un lâcher-prise.

Nos coups de cœur parmi ces nouveaux titres : The Level, First Love (featuring Yours Truly) et Set The Table.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s