Fort d’une empreinte musicale reconnaissable dès les premières notes, Our Last Night impressionne par son don à savoir tout revisiter. De Taylor Swift à Kendrick Lamar, les garçons s’attaquent à tous les univers. Il est désormais temps de découvrir leurs propres œuvres.

Cela fait maintenant plus de 12 ans que les garçons travaillent leur son et cela s’entend.

Our Last Night débarque le mois prochain pour une tournée française de 4 dates.
Prêtons une oreille attentive à leur dernier EP.

Le groupe a décidé cette année de concentrer ses efforts pour vous sélectionner 7 titres regroupés dans Selective Hearing. L’opus assez court sévère plutôt percutant et concentre idéalement ce que Our Last Night sait faire de mieux.

Cet EP ne laisse pas le temps à l’ennui et il est difficile de laisser une chanson sur la touche. Les choses commencent bien avec Broken Lives, condensé des genres avec riffs métalcore, douceur indé, screamo et chant post-hardcore.

Our Last Night, c’est un mélange intelligent de puissance et de douceur.
Si certains groupes naviguent de l’un à l’autre pour créer une dynamique au cœur d »un même album, Our Last Night mixe le tout au sein d’une même chanson. C’est sans doute là où repose la plus grande force du groupe et nous le devons en partie à la voix apaisante de Matt Wentworth qui vient contrebalancer la voix plus écorchée de son frère, Trevor.

Les garçons misent également sur la qualité instrumentale.
Hors de question pour Woody Woodrow et Tim Molloy de passer inaperçus derrière leur basse et batterie. Ils se donnent à fond avec une rythmique étourdissante sur des titres comme Ivory Tower et Free Radicals.

Alors que Tongue Tied nous offre un air plus aérien que l’on s’imagine parfaitement pour un format radio, à l’instar de Comming Ground, elle dévoile un sujet plus profond : le regard lourd et oppressant que la société porte sur chacun de nous.

L’opus se termine sur Ghost In The Machine, l’un des titres les plus vibrants de l’album, naviguant entre chuchotement et screamo sur un air de nouveau très métalcore.

 

Tracklist :

 

Découvre davantage l’univers d’Our Last Night avec leurs covers d’Habits, Toxic, Eleanor Rigby et Humble.

Pour pousser plus loin tes investigations, on t’invite au concert d’Our Last Night à La Machine du Moulin Rouge le 25 octobre prochain !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s