Le prodige norvégien Kygo, âgé de 24 ans, a sorti ce vendredi 13 mai son premier opus, Cloud Nine. On vous donne notre avis!

A quoi s’attendre?

En 2015, Kygo nous fait danser sur des sons gorgés de soleil comme Stole The Show ou encore Firestone. Il devient alors impossible de passer à côté du phénomène Kygo! Le jeune homme a travaillé dur pour nous offrir cette semaine sont premier opus qui regroupe pas moins de 15 titres et des collaborations au niveau! On retrouve parmi ces noms Tom Odell, Kodaline, James Vincent McMorrow, RHODES ou encore Angus et Julia Stone. Un mix d’artistes de tous les styles, avec une dominante pop-rock, ce qui nous promet une approche différente et intéressante de la musique Electro-House.

Auteur-compositeur, musicien, DJ et producteur, Kygo à plusieurs cordes à son arc et il nous le prouve avec Cloud Nine!

Décryptage:

L’album s’ouvre sur une intro au piano qui annonce clairement le style atypique de Kygo. Un DJ peut faire preuve de douceur, le mot est passé. Une fraîcheur estivale ressort dès les premières notes de cet album. On commence par une valeur sûre avec le succès Stole The Show. Ici encore se mêlent douceur et énergie. Ni la voix, ni la musique n’est relégué au second plan. Dans la musique de Kygo tout à son importance!

La voix poignante de Tom Odell vient ensuite se faire entendre sur Fiction. On s’envole ensuite pour un univers folk-rock avec Raging et le groupe irlandais Kodaline. Kygo était par ailleurs en direct ce mardi pour interpréter ce titre. Firestone, deuxième gros titre de l’album vient ensuite se glisser avant la douceur d’Happy Birthday avec la voix chantante de John Legend et de I’m In Love. La puissance vocale s’accorde au féminin sur Oasis grâce à Foxes. S’enchaîne Not Alone, interprété par RHODES, qui comme Kygo, est un habitué des festivals. Un choc des genres pour un morceau innovant, en marge de l’album de part sa sonorité rock-électro. On reste dans la douceur avec Matt Corby et le titre Serious. La voix sensuelle de Maty Noyes résonne sur Stay. Place à notre coup de cœur avec LE morceau soul-jazz de l’album, Nothing Left. La house amplifie ici la gravité de la nostalgie soul. Fragile et Carry Me continuent la propagation de la bonne humeur avant de finir sur une note plus touchante signée Angus et Julia Stone.

Kygo, un artiste qui prend sa musique au sérieux. Faire du bruit, très peu pour lui. Il créé une house intelligente et variée. Le DJ mise aussi bien sur la puissance de grandes voix comme John Legend ou Will Heard que sur le sens de ses paroles. Au-delà d’une musique propice à la fête, Kygo nous offre surtout LA bande-son de nos vacances et de nos rêveries, pour éclairer nos journées au travail comme pour bronzer sur la serviette. Nine Cloud, c’est l’album qui sent bon le festival d’été, le mojito et l’herbe fraîche. En bref, Kygo signe le retour de la tropical house, un son qui vient en douceur cueillir notre bonne humeur.

Tracklist:

1. Intro
2. Stole The Show feat. Parson James
3. Fiction feat. Tom Odell
4. Raging feat. Kodaline
5. Firestone feat. Conrad Sewell
6. Happy Birthday feat. John Legend
7. I’m In Love feat. James Vincent McMorrow
8. Oasis feat. Foxes
9. Not Alone feat. Rhodes
10. Serious feat. Matt Corby
11. Stay feat. Maty Noyes
12. Nothing Left feat. Will Heard
13. Fragile feat. Labrinth
14. Carry Me feat. Julia Michaels
15. For What It’s Worth feat. Angus & Julia Stone

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s